Journée nationale de l’innovation 2020 : appel à projets

Journée nationale de l’innovation 2020 : appel à projets

Dixième édition de la journée nationale de l’innovation

Paris, Gaîté lyrique, le 1 avril 2020

Cette Journée a pour objectif de valoriser la capacité de recherche et d’innovation du système éducatif pour la réussite de tous les élèves.

Un appel à projets sur la thématique « Bonheur d’apprendre »

Cet événement est l’occasion de récompenser les équipes éducatives particulièrement engagées sur cette thématique dans l’un des six domaines suivants :

  1. S’engager, agir et coopérer pour apprendre
  2. Corps et arts
  3. Des espaces pour apprendre et vivre
  4. Réaliser son chef d’œuvre, se réaliser
  5. Jouer c’est apprendre ?
  6. Bonheur d’apprendre, bonheur d’enseigner

Des dimensions en lien avec le développement durable seront appréciées, notamment pour les domaines 1 et 3.

Vous êtes enseignant, personnel de vie scolaire ou de direction, dans une école ou dans un établissement du second degré …
Vous êtes membre d’un réseau d’équipe ou d’un dispositif innovant coordonné au niveau d’une circonscription, d’un département ou d’une académie …
Les effets de votre projet sur les élèves ont déjà été remarqués ou évalués …
Votre projet porte sur l’une des thématiques énoncées …

… nous vous encourageons à répondre à l’appel à projets

Comment faire acte de candidature ?

Pour répondre à l’appel à projets il est nécessaire de décrire votre projet via la plateforme Innovathèque accesible depuis le portail ARENA. Télécharger le tutoriel 

Votre réponse s’effectuera en collaboration avec la Mission Innovation Expérimentation du pôle DFIE (CARDIE). Informez la au plus tôt de votre intention : dfie-mie@ac-lyon.fr

La clôture de l’appel à projet est le 25 novembre 2019 et la procédure s’étale sur plusieurs jours.

Les critères de sélection 

  1. Pertinence du dispositif mis en place par rapport au diagnostic initial ; cohérence entre les objectifs annoncés et l’action mise en place.
  2. Changement, rupture par rapport à la manière habituelle de faire.
  3. Impact sur les élèves (motivation, climat,…), les équipes (pratiques pédagogiques, collaboratives), l’organisation de l’établissement (espace/temps), liens avec la recherche et partenariats.
  4. Transférabilité et essaimage.
Les commentaires sont clos.