LES WEBCONFERENCES INTERACTIVES DE LA CARDIE (suite)

LES WEBCONFERENCES INTERACTIVES DE LA CARDIE (suite)

Pour faire suite aux conférences organisées par la Cardie Paris  depuis septembre 2020 et en lien avec celles  de mai et juin 2020 proposées  par Lyon dans le cadre du dispositif Act’Educ la Mission Innovation Expérimentation du Pôle Dfie (CARDIE Lyon) propose un nouveau cycle de 5 conférences interactives à partir de mars 2021. Ces conférences se donnent pour objectif d’accompagner la communauté éducative en la ressourçant et en créant des espaces d’échanges. Elles sont organisées conjointement entre la CARDIE Lyon et la CARDIE Paris pour :

  • proposer des apports théoriques ciblés ;
  • soutenir un partage de ressources et d’expériences ;
  • donner confiance aux acteurs ;
  • construire des pistes concrètes s’appuyant sur des modalités et des outils appropriés dans une dynamique d’intelligence collective.

Format :  une courte intervention d’un expert en direct suivie d’un temps d’échange structuré. Programmation prévue de 18h à 19h.

Les inscriptions seront ouvertes trois semaines avant chaque conférence.  

 

Programme 

Mardi 9 mars 2021  : « Eduquer à l’attention : une approche rendue encore plus nécessaire en contexte de pandémie? »
Jean-Philippe Lachaux, Neurobiologiste, chercheur en neurosciences cognitives, directeur de recherche CNRS, laboratoire Dynamique cérébrale et cognition (Inserm) à Lyon
Présentation de la conférence  Ressources post-conférence  à venir

Ouverture des inscriptions le 2 février 2021

« Militant de l’attention », Jean-Philippe Lachaux est à l’origine du programme de découverte et d’apprentissage de l’attention en milieu scolaire ATOLE, pour apprendre l’ATtention à l’écOLE ATtentif à l’écOLE »). Son objectif est d’aider l’élève à mieux comprendre son cerveau et les forces qui bousculent son attention au quotidien, et à apprendre à mieux y réagir, non seulement en classe mais également en dehors. 

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet :

-La Magie de la concentration : Un parcours ludique et initiatique, Odile Jacob, 2020

-Les Petites Bulles de l’Attention : se concentrer dans un monde de distractions, Odile Jacob, 2016 

-Le Cerveau Funambule : Comprendre et apprivoiser son attention grâce aux neurosciences, Odile Jacob, 2015

-Le Cerveau Attentif : Contrôle, Maîtrise et Lâcher-prise, Odile Jacob, 2011

 

Mardi 23 mars 2021 : “Le numérique permet-il d’innover en pédagogie ? »
André Tricot, professeur en sciences de l’éducation, Laboratoire Epsylon – Dynamique des Capacités Humaines et des Conduites de Santé, Université Montpellier 3
Présentation de la conférence  Ressources post-conférence à venir

Ouverture des inscriptions le 02 mars 2021

Le terme de pédagogie numérique est souvent utilisé, comme s’il existait une façon d’enseigner avec les outils numériques qui était différente d’une façon d’enseigner sans ces outils. Superficiellement c’est évident le cas. Mais quand on regarde les choses en détails, il est moins simple de répondre aux questions : le numérique a-t-il permis d’inventer de nouvelles tâches d’enseignement ? De nouvelles tâches d’apprentissages ? Ou seulement de nouveaux supports pour ces tâches ? De nouvelles interactions entre enseignant.e.s et élèves ? De nouveaux processus d’apprentissage ? Et si oui, avec quels effets ? L’objectif de cette conférence est de proposer un état des connaissances sur ces questions.

André Tricot travaille sur les apprentissages et la recherche d’information avec des documents numériques, selon une approche cognitive et ergonomique.

Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages, parmi lesquels :

  • Amadieu, F., & Tricot, A., Apprendre avec le numérique, 2ème édition. Retz, collection Mythes et réalités, 2020.
  • Musial, M. & Tricot, A., Précis d’ingénierie pédagogique. De Boeck, 2020
  • Tricot, A., Le numérique permet-il d’innover en pédagogie ? In E. Leleu- Galand & F. Samarine (Eds.), Les pédagogies alternatives et démarches innovantes. (pp. 209-217). Nathan, 2020

En 2020, il a également produit une synthèse sur le “Numérique et les apprentissages scolaires” pour le Centre national d’étude des systèmes scolaires (Cnesco) :

 

   

 

Mardi 30 mars 2021 : « L’émergence de nouvelles professionnalités enseignantes en contexte de pandémie : Quel potentiel pour la formation des enseignants ? »
Luc Ria, professeur des universités en sciences de l’éducation, directeur de l’Institut Français de l’Education de l’ENS de Lyon
Présentation de la conférence  Ressources post-conférence à venir

Ouverture des inscriptions le 2 mars 2021

Porteur de la chaire Unesco « Former les enseignants au 21e siècle » de 2012 à 2020, Luc Ria est spécialiste des pratiques professionnelles des enseignants, analysant au plus près les manières par lesquelles ils tirent profit des expériences de terrain pour développer leurs compétences professionnelles. Il a contribué notamment à la construction de la plateforme NéoPass@ction (http://neo.ens-lyon.fr), qui offre des ressources réalisées à partir de travaux de recherche fondés sur l’observation du travail des enseignants.

 

Son intervention portera sur les pratiques pédagogiques très efficaces pour assurer la continuité pédagogique, qu’il a pu observer chez les enseignants pendant le confinement. Il interrogera notamment les modalités par lesquelles il serait possible de transformer ces pratiques pédagogiques exceptionnelles en ressources de formation pour les communautés éducatives.

 
 
Mardi 6 avril 2021 : “Enjeux de la coéducation post expériences de confinement”
Françoise N’Diaye-Feuerstoss, directrice de l’association “Ecole et Famille
Présentation de la conférence  Ressources post-conférence à venir

Ouverture des inscriptions le 16 mars 2021

L’association “Ecole et Famille” se définit comme un “Centre de Proximité et de Ressources” travaillant au carrefour entre le travail clinique, le travail social, le travail pédagogique et éducatif. Elle cherche à construire “une simultanéité d’égards” (enfant et membres de sa famille, professionnels directement ou potentiellement concernés par la situation) apte à “favoriser les conditions du dialogue et de relations plus équitables”.

Françoise N’Diaye-Feuerstoss reviendra sur la manière dont la situation sanitaire actuelle attise les enjeux de la relation entre les écoles et les familles.

 

Mardi 13 avril 2021 : “Ma classe n’est pas un champ de carottes ! Ou comment cultiver les interactions élèves-enseignants.”
Jean-Charles Cailliez, Professeur de Biologie cellulaire et moléculaire à l’Université Catholique de Lille, directeur d’HEMiSF4iRE, Design School, Vice-Président Innovation de l’Université Catholique de Lille
Présentation de la conférence  Ressources post-conférence à venir

Ouverture des inscriptions le 23 mars 2021

L’enseignant-chercheur se qualifie lui-même d’ “Hacker pédagogique et manager de l’innovation”,  travaillant à l’interface entre le monde de l’éducation et celui des entreprises. 

Aujourd’hui Directeur d’HEMisF4iRE, la Design School qu’il a co-créée en 2017 et Vice-Président Innovation de son université, il accompagne en favorisant la transdisciplinarité les enseignants désirant pratiquer de nouvelles formes de pédagogie (classes inversées ou renversées…). 

C’est son expérience personnelle d’enseignement qu’il se propose de partager, à travers la métaphore éclairante de la… permaculture !

Chroniques et Actus sur la classe renversée

 
Les commentaires sont clos.